Premiers devis pour les traiteurs ...

Publié le par Vividudu

2 traiteurs sur le Salon du Mariage :

* Laurent Traiteur : (Le Crest - tél : 04-73-26-02-56)

Premier prix : 37 euros les 2 plats ou 41 euros les 3 plats ;

6h de service compris dont 2h pour la mise en place dela salle.

Il faut ajouter le trou normand et le croqu'en bouche (1,4 € le chou).

Il ne prend pas le droit de bouchon.

* Traiteur B.G Restauration : (Olby - tél : 04-73-87-19-89) 

Premier prix : 32 euros

Il faut ajouter le service (40€/h les 2 serveurs car nous sommes une centaine au repas) et le trou normand (3€) ainsi que le croqu'en bouche (3 à 5 €  le chou) !

Il ne prend pas le droit de bouchon.

 

Sur Issoire, sur les 2 traiteurs visités, le bilan n'est pas très joli !

* Traiteur PIRREYRE  : Ne fait pas le service, livraison uniquement !

* Traiteur DISSAY : Trop cher ; les menus commencent à 50 euros !

Faut ajouter : Vin et Trou normand !

Il ne prend pas le droit de bouchon.

Dommage car qualité produit vraiment génial ! On se sert de temps en temps en revenant du marché !!! huuuummmm !

 

En surfant, j'ai trouvé une adresse très interessante :

* DENEUVILLE  : Lezoux (04-73-73-10-63) Pour 40 euros : menu complet avec croquenbouche compris !!  La dame est charmante au téléphone !

* Traiteur PLASSE : (Billom) J'ai aussi envoyé une demande de devis  :

La réponse fut rapide ; dès le lendemain matin, la dame me disait de passer directement à la boutique (sur RDV !) pour que l'on puisse établir un menu dans notre budget ! Bon, je verrai !

* Traiteur Le Montrognon : Une deuxième demande par mail ;Là, pas de surprise ! Vu la plaquette sur le site, on pouvait aisement imaginer les prix !!

Le Menu Diamant est à 45€ pour 3 plats ou 39€ pour 2 plats ;

Le Menu Rubis est à 41€ pour 3 plats ou 35€ pour 2 plats ;

Le Buffet Emeraude est à 42€ ;

Le prix comprend : Nappage - vaiselle - service.

Par contre, le problème est le droit de bouchon : 3,80€ par INVITE !!!! ou 6€ si le traiteur s'occupe de l'eau et du café !!!!

Publié dans Traiteur

Commenter cet article