Mes chaussures : 1ère partie

Publié le par Vividudu

Me voici chez Besson Chaussures Aubière pour acheter … mes chaussures !

 

J’en ai repéré une paire courant janvier avec un petit talon large et deux brides qui remontaient sur le dessus du pied. Les chaussures étaient fermées au talon.

 

Arrivée au rayon, plus de 39 !!!!! En fait, il reste les 4 paires qu’il y avait au mois de janvier. Pas de nouvelles commande car elles doivent être de la collection de l’année dernière. 

 

Bon, direction Besson Chaussures au Breuil sur Couze à la recherche de ces chaussures …

 

Dommage, là, elles n’y sont carrément plus !

Bon, donc il va falloir en choisir d’autre !

Le problème c’est que celles avec un talon large sont soit des chaussures toutes simples - style ballerine à talon soit des chaussures un peu plus hautes qui se ferment par une bride et là aussi toutes simples. D’ailleurs, je porte ce modèle en noir et en marron clair ! Donc, j’aimerai bien un peu de fantaisie !!!!

 

Alors premier essayage de talon plus fins : j’ai peur de la stabilité.

 

Finalement, essai concluant ! On est pas mal dedans !!

J’essaie une paire couleur nacrée avec une fermeture par une bride, ouverte derrière au talon. Un motif très discret : 4 lignes de coutures sur le dessus du pied. L’encolure sur le pied est en forme de petites vagues.

 

J’en aperçois une autre dans le même style – même couleur  mais avec un petit noeud sur le dessus du pied. Après un bon quart d’heure de recherche de sa jumelle droite, elles sont à mes pieds. Très jolies : même motif que les premières, un petit nœud sur le dessus du pied.

 

Finalement, voilà que j’hésite :

 

Avantages – Inconvénient de la première : pourrait resservir ?!

 

Avantages – Inconvénient de la deuxième : un peu moins commune, plus originale ?!  

 

Coté couleur : Nacrée toutes les 2 !

Coté confort : pas de différence.

 

Coté prix : 36 euros chacune !

J'appelle Témoine NINI pour demander si elle peut passer au magasin. Je fais réserver les 2 paires jusqu'à demain soir !

Commenter cet article